Trois techniques pour hiverner ses géraniums jusqu’à l’été

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print

Notre Guide jardinage Mélanie Grégoire de chez Mjardiner vous présente ses trois trucs incontournables pour conserver vos géranium jusqu’à l’été prochain. 

Il y a trois techniques très faciles à privilégier, et aucune d’entre elle ne demande une grande quantité de matériel à se procurer. 

Les fameuses boutures pour ceux qui ont moins d’espace 

Les meilleures boutures se prennent aux environs du mois de septembre, ou du moins avant les premières gelées. Pour y arriver, il faut: 

  • Couper l’extrémité des tiges (environ 10 cm) les plus fortes des plants les plus vigoureux sous un nœud.
  • Enlever toutes les fleurs ou les boutons floraux s’il y en a.
  • Tremper la tige dans une hormone de croissance en poudre, pour stimuler les racines.
  • Planter dans un terreau spécial pour les boutures.
  • Bien arroser le tout et le placer à une bonne lumière à l’intérieur. 
  • Finalement, le transplant des boutures se fait lorsque les racines sont bien formées.

La transformation de ses plants en culture intérieure

Vous pouvez également simplement entrer votre géranium à l’intérieur et le cultiver comme une plante de maison. 

En revanche, il faut faire attention de ne pas le noyer : le terreau doit sécher en surface entre les arrosages.

La dormance: un bon vieux truc de grand-mère

C’est aussi possible de mettre vos géraniums en dormance, mais vous devez avoir un caveau à légumes ou au moins un garage où la température se situe autour de 5 degrés. 

Cette technique vous permet de gagner de l’espace, mais est elle est aussi souvent accompagnée de pertes. Les géraniums les plus faibles ne survivront pas à cette technique. 

Comment mettre ses géraniums en dormance

  • Déterrez d’abord les géraniums.
  • Secouez toute la terre accrochée à leurs racines.
  • Retirez toutes les feuilles abîmées, les fleurs épanouies et aussi celles qui sont sur le point de l’être.
  • Laissez sécher le tout à l’abri de la pluie.
  • Déposez le résultat final dans des boîtes de carton ou des sacs de papier.

Les géraniums vont ainsi s’endormir, et passer l’hiver sans feuillage. De temps à autre, il faudra seulement nettoyer leurs feuilles mortes et vérifier l’humidité. 

Vous pouvez vaporiser de l’eau au besoin, un peu comme vous le faites pour vos bulbes de cannas ou dahlia. En mars ou avril, rempotez vos géraniums et commencez à leur donner de l’engrais.

Une chronique signée Mélanie Grégoire de Mjardiner

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
C’est quoi ton SPOT!

On veut vous entendre

Partagez avec nous vos plus beaux SPOTS et idées vacances. Notre équipe pourrait bien en parler prochainement!