L’Alberta lance un projet pilote pour raccourcir la quarantaine obligatoire

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print

Le gouvernement albertain, en collaboration avec Ottawa, a annoncé un projet pilote jusqu’en avril 2021 en vue de raccourcir la quarantaine obligatoire pour ceux qui entrent au pays. Les tests sont prévus dès novembre à l’aéroport de Calgary et au poste frontalier de Coutts.

Privilégier le dépistage à l’isolement

Le principe est bien simple : ceux qui arrivent à la frontière passent un test de dépistage à la covid-19 et se placent en isolement seulement en attendant d’avoir leur résultat, soit entre 24 et 48 heures.

S’il est négatif, ils peuvent mettre un terme à leur quarantaine et sortir. Par contre, ça ne leur donne pas le droit de visiter des personnes à risque comme les gens âgés.

Entre 6 et 7 jours plus tard, un nouveau test de dépistage doit être fait en guise de suivi, pour s’assurer que tout se passe bien.

Une tentative de retourner à la « normale »

Le premier ministre de l’Alberta espère vraiment que le projet va permettre de réduire la période d’isolement pour laisser la communauté et les entreprises la chance de s’épanouir.

D’ailleurs, on imagine bien que si les résultats sont concluants au bout des 26 semaines, le projet pourrait prendre de l’ampleur dans d’autres postes frontaliers partout au pays.

Par contre, tant que le gouvernement fédéral n’a annoncé aucun changement en ce qui concerne la réouverture de la frontière pour les voyages non essentiels, seules les personnes qui peuvent déjà entrer au Canada seront touchées par le projet.

 

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
C’est quoi ton SPOT!

On veut vous entendre

Partagez avec nous vos plus beaux SPOTS et idées vacances. Notre équipe pourrait bien en parler prochainement!