Commandes pour emporter : comment aider les restaurateurs pendant la pandémie?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print

Uber Eats, Skip The Dishes et Doordash offrent la livraison de vos restaurants préférés pendant la pandémie, mais les frais de commission qu’ils imposent aux commerçants sont ahurissants. Heureusement, il y a un meilleur moyen de les encourager.

La fermeture des salles à manger des bars et restos en zone rouge est une nouvelle catastrophique pour la plupart des établissements. C’est le retour au point de départ : les commandes sont seulement pour emporter.

Des frais élevés qui font mal

Puisqu’on conseille aux gens en zone rouge de sortir le moins possible, c’est normal que le premier réflexe soit de commander via l’une des applications de livraison de nourriture disponible dans sa région.

Cependant, ce que plusieurs ignorent, c’est que ces fameuses plateformes imposent des frais extrêmement élevés aux restaurateurs. Ils varient entre 10 et 30% de la facture.

Pour encourager plus directement nos restos préférés, l’idéal est de se rendre sur place et d’apporter la nourriture à la maison. Comme ça, tout l’argent leur revient dans les poches.

Faire de son possible est une bonne action

Évidemment, ce n’est pas possible pour tout le monde. C’est toujours mieux de se commander un bon repas via Uber Eats que de ne pas consommer du tout.

Disons que le fait de commander sur l’une de ces plateformes permet de maintenir plusieurs établissements en vie, même s’ils ne font pas de profit.

Qui aurait cru que de se déplacer dans un commerce pour passer une commande à emporter deviendrait synonyme de bonne action? On doit se serrer les coudes, au plus grand plaisir de notre estomac!

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print
C’est quoi ton SPOT!

On veut vous entendre

Partagez avec nous vos plus beaux SPOTS et idées vacances. Notre équipe pourrait bien en parler prochainement!