Les meilleurs trucs pour s’entraîner pendant la canicule

faire du sport en canicule

Plutôt que de laisser la canicule briser votre routine d’entraînement, apprenez plutôt quelques trucs et astuces pour faire du sport même quand les températures sont très chaudes.

Le premier conseil, c’est de bien choisir son environnement. Idéalement, choisissez une piste où le soleil ne pointe pas directement dans votre direction.

Si c’est possible, préconisez un endroit en nature dans la végétation. Ce type de milieu est naturellement plus frais.

Si vous n’avez pas d’endroit du genre près de chez vous, évitez de sortir faire du sport le midi en plein soleil.

Si jamais la température est insoutenable, n’hésitez pas à transformer votre course en marche active.

Surtout, hydratez-vous convenablement! Aller dans les extrêmes et boire trop ou pas assez d’eau n’est jamais la solution.

Pour être certain d’en avoir suffisamment, l’idéal est de se procurer un accessoire pour porter les bouteilles, semblable à une ceinture. On en trouve facilement un peu partout sur le web.

C’est normal que l’humidité vous fasse transpirer davantage, donc c’est primordial d’être prudent, de boire quand le besoin se fait sentir et surtout d’écouter son corps.

Bonne course! 

Nouveau protocole dans les marinas Covid-19

Nouveau protocole dans les marinas Covid-19

Pour faire du bateau au Québec cet été 2020, il faut connaître le nouveau protocole à suivre dans les marinas qui suivent les consignes de la santé publique. 

Des affiches explicatives sur les consignes de sécurité sanitaire en bateau

À l’entrée des marinas, on retrouve de l’affichage des marches à suivre.

Par exemple, il est bien illustré que si deux personnes se croisent sur un ponton, l’une des deux doit se diriger vers l’allée pour laisser passer l’autre.

À l’eau, il y a un ordre de priorité. C’est le même principe que celui de l’ordre de la navigation : celui qui entre au port a la priorité, celui qui s’en va à son bateau doit lui céder le passage.

Les gens sont invités à utiliser la salle de bain de leur bateau dans la mesure du possible pour fréquenter moins souvent le bâtiment de la marina.

Les installations sanitaires sont toutefois accessibles en cas de besoin, mais ont été réduites.

Bien que chaque marina soit régie différemment, c’est recommandé d’avoir un préposé présent sur place pour qu’il puisse désinfecter les espaces communs.

Le comportement à adopter à la marina pendant la Covid-19

D’abord, quand on se présente à la marina, on doit s’assurer de ne présenter aucun symptôme associé à la Covid-19 et de ne pas avoir récemment voyagé. 

C’est la moindre des choses!

On doit s’engager à respecter toutes les consignes et mesures qui nous sont demandées, comme de se laver les mains. Elles ont toutes été approuvées par la santé publique.

Les plaisanciers ont accès à leur bateau avec certains invités toujours en suivant l’évolution des consignes dictées par le gouvernement.

Actuellement, il s’agit des mêmes autorisations que celles pour les rassemblements extérieurs : on doit pouvoir rester à l’extérieur du bateau et respecter la distanciation de 2m entre chaque invité.

En gros tout peut se faire, suffit d’avoir la bonne attitude et d’être moindrement organisé!

Covid-19 – Nouveau protocole de plongée sous-marine

Covid-19 - Nouveau protocole de plongée sous-marine

Confinement et pandémie de Covid-19 imposent, il existe maintenant un tout nouveau protocole pour faire de la plongée sous-marine.

La meilleure manière de l’illustrer, c’est de se rendre directement sur place.

On se transporte dans la mine à ciel ouvert Flintkote à Thetford Mines qui permet à plus de 2000 personnes par années de faire de la plongée sous-marine depuis plus de 20 ans.

Le site fait 1km de longueur et 50m de large dans sa partie la plus étroite, et les eaux limpides vont jusqu’à 50m de profondeur.

C’est tout simplement magnifique!

Des nouvelles installations

De nouveaux aménagements sont maintenant obligatoires sur les sites.

On aperçoit des plateformes de chaque côté de l’eau qui permettent aux gens de respecter une certaine forme de distanciation sociale. Cette surface est toujours gardée propre.

On remarque aussi l’ajout d’une passerelle qui mène au-dessus de l’eau. La personne équipée peut ainsi avoir un accès immédiat au bassin.

Le comportement à adopter

Si on va plonger entre amis, chaque personne du groupe doit préparer son équipement de son côté pour respecter la distanciation sociale.

C’est bien important de se désinfecter les mains et de garder une distance de deux mètres en tout temps.

Si jamais on a besoin d’un coup de main de la part, c’est bien important qu’on reste dos à elle et que tous portent un masque.

C’est une fois qu’on a le détendeur en bouche et le masque sur le visage qu’on est réellement protégé.

On peut alors se rapprocher les uns des autres et faire les dernières vérifications des équipements de chacun.

Tout est beau? Jetez-vous  à l’eau et profitez de ce super sport!

Visiter le site web de  La Fédération Québécoise des Activités Subaquatiques

Courir le long de la rivière Saint-Charles

courir au parc linéaire de la riviere st-charles

Amateurs de course à pied, c’est important de varier son environnement. C’est plus agréable, ça passe plus vite et ça enlève le sentiment d’effectuer une corvée. 

Le parc linéaire de la rivière Saint-Charles à Québec est idéal pour cette raison! Avec ses 32km de sentiers pédestres aménagés en 13 secteurs, impossible de s’en lasser. 

Tantôt asphalte, tantôt petit gravier, le parc linéaire longe les rives de la rivière Saint-Charles, du Vieux-Port au lac.

Pendant la course, on a la chance de pouvoir observer une grande variété d’espèces d’oiseaux et de plantes même si certains tronçons sont plus résidentiels. 

La randonnée est l’une des activités les plus pratiquées dans le parc, mais c’est loin d’être la seule.

Été comme hiver, il y a plusieurs choses à faire. Vélo, patin à roues alignées, canot-kayak, ski de fond, raquette et patin à glace se mettent de la partie.  

La rivière Saint-Charles possède une grande connotation historique. Une chute, un canyon et le Lieu historique national du Canada Cartier-Brébeuf bordent tous les trois le sentier de randonnée. 

La sécurité en patins à roues alignées

Découvrez les meilleures tactiques pour faire du patin à roues alignées en toute sécurité!

Le patin à roues alignées est un sport aussi sérieux qu’un autre. Contrairement au cyclisme, la surface de la route a une plus grande incidence sur les chances de perdre l’équilibre et de tomber. 

C’est donc non seulement important de se doter d’un équipement de qualité, mais il faut aussi connaître les trucs pour être capable d’assurer sa sécurité.

Quoi regarder lors de l’achat d’équipement de roues alignées

Il existe plusieurs compagnies et marques de patins, mais la plus populaire est sans aucun doute Rollerblade. C’est un peu comme le Frigidaire des réfrigérateurs.

Outre la bottine, les roues ont évidemment un grand rôle à jouer dans le confort d’un patin. 

La formule optimale est de posséder une roue plus grande à l’avant et derrière puis deux plus petites au centre. Ça permet moins de vibration au niveau du pied et une meilleure stabilité dans la chaussure. 

C’est aussi important d’avoir des lacets et une bande stabilisatrice de plastique à la cheville puisque ceux-ci permettent d’éviter les mouvements de va-et-vient. 

Une fois le velcro mis en place, on devrait se sentir assez confortable pour commencer notre promenade!

Techniques de patin 

Le patin demande beaucoup de concentration. Puisque dans la plupart des pistes cyclables il y a beaucoup d’irrégularité au sol, la première chose à savoir, c’est de constamment regarder devant nous plutôt qu’au loin. 

S’il vente beaucoup, on penche son corps un peu plus vers l’avant, les bras croisés dans le dos. Comme ça, on offre moins de résistance et notre allure est plus constante. 

L’importance d’avoir de grosses roues devant et derrière prend tout son sens devant un pont de bois. Avec seulement des petites roues, c’est plus dangereux qu’elles se coincent. Le meilleur truc, c’est de ralentir, peu importe. 

Dans une pente descendante, il faut ralentir sa cadence, surtout si elle se termine par une courbe et qu’on ne voit pas ce qui vient après. 

On peut y arriver en changeant son mouvement de pied en le glissant de l’extérieur vers l’intérieur. Ça fonctionne dans tous les cas, mais c’est encore plus pratique lorsqu’on porte une paire de patins qui n’a pas de frein à l’arrière. 

Si l’on croise un chemin de fer, deux choix s’offrent à nous. On peut totalement s’arrêter et le traverser de côté. Si on est stable sur ses patins, on peut aussi effectuer des petits sauts pour soulager les deux cavités où passent les rails. 

Si l’on croise une route de tuiles, c’est dangereux et la prudence est de mise parce qu’on ne veut pas attraper les fissures. Les patins doivent être positionnés au centre des tuiles. 

Pour quitter la piste, pour aller sur le gazon par exemple, il faut mettre son poids sur les roues arrière de nos patins. Ça permet de se stabiliser plus facilement. 

Le tout dernier conseil, mais non le moindre, c’est de sortir pour se pratiquer et découvrir toutes les belles pistes qui se trouvent à proximité!